Stade du Brügglifeld

Visité

FC Aarau – FC Vaduz : Aarau rate la montée en Super League…

FC Aarau – FC Vaduz : Aarau rate la montée en Super League…

Sektor D 21€
6.9

Le stade

7.5/10

Le football

5.5/10

L'atmosphère

7.0/10

La ville

7.0/10

L'expérience groundhopping

7.5/10

Pros

  • Jolie ville pour courte ballade.
  • Un stade "foot amateur" avec sa seule tribune.
  • Le kop dans la tribune latérale.
  • L'enjeu du match et ce stade plein.

Cons

  • Mon allergie aux pollens.
  • Triste et impensable scénario...

Sur la route de Zurich, arrêt obligatoire à Aarau où le FC Aarau disputait son dernier match de Challenge League dans une position largement favorable en tant que leader. Un simple match nul contre Vaduz suffirait à remporter le titre et monter immédiatement dans le plus haut niveau suisse.

Alors, on fête le titre et la montée ?

Pour ce match décisif, le stade a fait le plein avec 8 000 spectateurs, soit deux fois plus qu’habituellement. A l’exception d’une petite tribune, le stade est surtout composé d’un pourtour de terrain sans siège où s’agglutinent autant que possible les fans. En arrivant au stade, on voit même quelques intrusions “illégales” dans le stade en grimpant un mur. Les entrées officielles sont peu nombreuses, ainsi même si vous avez acheté votre place précisément pour une tribune, vous pouvez vous balader partout : dans la latérale comme dans le virage.

Comme à Bollaert, la particularité de la latérale est d’être celle utilisée par les groupes de supporters du FC Aarau. Un positionnement qui donne déjà une bonne impression de ce kop. Pour un tel match, une animation est évidemment prévue avec également de la pyro.

Peut-être pouvons-nous regretter que l’ambiance mise par le kop ne soit pas suivie par les autres tribunes. Si le virage pouvait également encourager l’équipe, il n’y avait pas de chants suivis et repris en commun par le stade pour l’embraser. Je pense qu’il faut remettre dans le contexte : une affluence de 9 000 spectateurs exceptionnelle à ce rendez-vous pour une affluence de moins de 4 000 en moyenne dans une ville de 20 000 habitants. On était pas non plus qu’entre habitués. Et puis surtout l’enjeu du match était pesant.

D’autant plus que les événements de match vont tourner à la catastrophe. Alors qu’il ne leur faut qu’un match nul, dès la 3ème minute Aarau est mené au score. Ce n’est alors pas rédhibitoire puisqu’il faut encore dans le même temps que le FC Winterthour et Schaffhouse l’emportent pour ruiner tous les rêves de montée. Le FC Schaffhausen sera mené à Lausanne à la mi-temps et le FC Aarau revenu au score sur un pénalty à la 45ème. A cet instant, le FC Aarau se qualifie au moins pour les barrages. C’est déjà ça.

A la 53ème minute, les mauvaises nouvelles s’enchaînent : le FC Schaffhausen égalise. Une minute plus tard, Vaduz reprend l’avantage sur notre terrain. A la 77ème le FCS mène 2-1 à Lausanne et Wintherthour se balade contre Kriens pour une victoire finale 0-5. Dès lors, l’inimaginable est donc en train de se produire : le FC Aarau perd tous ses espoirs de montée par cette défaite improbable. Et pour quel écart ? A la différence de buts ! Les trois clubs se tiennent tous à 65 points. Le FC Winterthour avec la meilleure différence de buts obtient le titre et la montée directe en Super League. Et le FC Schaffhausen, 2ème, jouera sa place contre l’avant-dernier de Super League. Pour le FC Aarau, rien du tout. Quel raté ! Ambiance d’enterrement au stade du Brügglifeld où des fans pleurent leur déception.

Familiarisé aux parcages pour suivre le FC Nantes, un stage sur Liverpool, mon autre club de coeur, a développé ma passion pour le groundhopping en 2016. Cofondateur au-stade.fr.
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Lost Password

Sign Up

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x