Menu Fermer

MVV (Maastricht)-De Graapschap

C’était « pour le délire »

« On se gèle les couilles ». Quelle idée. Par -5, aller voir le match d’une équipe 13eme de 2eme division hollandaise, sans victoire depuis 4 matchs, jouer contre contre une équipe fraîchement reléguée et en forme, c’est du suicide. Mais l’amour du football pousse toujours au pire. 2 km à faire en vélo, protégés par une écharpe « MVV ! Meestrecht !! » en dialecte local, et nous étions en route, mon ami et moi. RDV 19h30, 30 min avant le coup d’envoi, pour un McDo à l’entrée du stade, avec 3 autres irréductibles, venus en bus, les enflures. 19H55, rentrée dans le Kop des Angel, les ultras locaux, pour notre deuxième expérience au Maastrich Stadium. Une autre défaite en perspective, mais l’ambiance est déjà incroyable.

Bryan Smeets, génie dans le no man’s land.

Nous l’avions repéré lors du 1er match, ce Smeets. Il est absolument magique. Roulette, crochets, tout en lenteur et long mouvements. Mais il est magique. « On se gèle les couilles ». Il nous fait rêver, ce type. « OOOOH BRYAN SMEEEETS, OHOHOHOH BRYAAAAAN SMEETS ». Gros début de match des locaux, Smeets essayant de délivrer des caviars au numéro 9, une merde sans nom que j’eus le plaisir d’insulter pendant 60 min, jusqu’à sa sortie. L’arbitre, en forme, siffle un coup-franc pour une faute à l’entrée de la surface, alors que Geenen, le 9 de merde, allait scorer. Juste carton jaune, les insultes fuses, le hollandais n’est pas content. Votre serviteur se lance dans un « you’re too fat to referee, to faaat to referee » que bientôt  5000 personnes entonnent à vive voix. Sur une contre attaque, DG ouvre le score. Silence. Ce n’est pas mérité. Fin de la première mi-temps. Smeets a encore survolé ce match, il n’a que 20 ans, c’est son anniversaire, et il peint des œuvres d’art. « On se gèle les couilles »

Dieu
Dieu

 Temps de révolte Maastricht Stadium

Retour des vestiaires. Maic Sema rentre. Mais DG continue son pressing, et prend éventuellement le contrôle du match. Les miracles du gardien rouge, Castro, réchauffent le stade. Il est, lui aussi, en grande forme. Mais la pression de DG est suffocante, et le MVV souffre, ne joue plus. La sortie du fameux n9 le chacal, comme annoncé par votre serviteur par un « That’s it, a new game is starting », va changer le match. Maastricht se révolte. Sur un long ballon d’un défenseur, Smeets remet de volée dans l’axe de la surface, pour Maic Sema, qui marque dans le but vide. GOLAAAAAAAAAAAAAAZO. Explosion. Le point du match nul ! C’est énorme pour Maastricht, en souffrance dans ce championnat. Mais ce n’est pas fini. De Graafschap repart, et fait rentrer deux joueurs offensifs. La pression recommence. Debout, nous poussons les joueurs vers l’exploit. Nous jouons la 84eme minutes quand Smeets, l’artiste, laisse son tableau en plein travail pour se reposer sur le banc. Juste après, Maic Sema déboule coté gauche, se fait faucher, coup-franc près du point de corner. Il est bien tiré, Sema surgit et du haut de 1m75 vient placer une tête phénoménale dans la lulu. GOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOL. THEY’VE DONE IT. Explosion du Stadium, explosion de votre serviteur. Magique. Tout simplement magique. Les 5 dernières minutes seront tendues, mais le MVV survit. Magnifique, ce MVV là fait rêver ses supporters pour une fois. Le début d’une nouvelle saison ? On ne sait pas, mais on y croit. L’ambiance est juste superbe dans ce petit stade. Une autre vision du football de bas-étage. Allez, à bientôt.

WE AAAAAAAAAARE THE BOYS IN RED, WE ARE THE BOY IN RED, WE ARE THE BOOYS, WE ARE THE BOYS IN RED.

Photo du 1er match, en octobre.
Photo du 1er match, en octobre.

mvv                                                    37′ Piotr Parzyszekdg

78′ Maic Sema

83′ Maic Sema

Stade
Ville
Ambiance
Summary

9 Comments

  1. Ping :Au bonheur de Dam : Eredivisie Saison 60 : Mois 3 - TLM S'En Foot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *