Menu Fermer

[EURO 2016] Belgique – Irlande à Bordeaux

[EURO 2016] Belgique - Irlande à Bordeaux

25€
7.2

Le stade

5.5/10

Le football

7.0/10

L'atmosphère

8.5/10

La ville

7.5/10

L'expérience groundhopping

7.5/10

Pros

  • L'ambiance belge

Cons

  • Les limites de l'Irlande
  • Le retour du stade

Si je n’ai aucune affection particulière pour les compétitions internationales, je devais quand même essayer d’assister à quelques matchs de l’Euro chez nous.Sur les matchs que je m’étais sélectionné, c’est donc pour le match de poules Belgique – Irlande que 3 places m’ont été attribué.

On arrive tôt dans la journée afin de profiter de la ville, en tant que supporter nantais je n’avais jamais eu l’opportunité d’y perdre mon temps avant un derby. J’ai donc pu pour la première fois me balader un peu dans cette belle ville, même si de toute évidence notre objectif restait d’être avec des supporters belges ou irlandais.

En allant nous installer sur une terrasse de café, notre premier contact avec les supporters belges est un chant YNWA. Une entrée en matière parfaite pour moi qui suis aussi supporter de Liverpool. Plus tard dans la journée, on retrouve des attroupements beaucoup plus conséquents de supporters avec chants et fumigènes. L’ambiance est bonne, et même meilleure que ce que je pouvais imaginer. J’ai en effet horreur des ambiances un peu « beauf », hors la culture footballistique belge semble bien au dessus la nôtre en matière de sélection nationale.

On se rend bien en avance au stade, on peut alors encore monter dans des trams bondés pour s’y rendre. Et un peu plus tard, on prend place en tribune dans les premiers rangs du virage belge. On est parfaitement situé pour voir les actions proches de notre côté de terrain, ainsi que profiter de l’ambiance amenée par le peuple belge. Les irlandais occupent la tribune en face en nombre moins nombreux, ils savent aussi se faire bien entendre.

Du côté du terrain, si la Belgique a des bons arguments dont Lukaku en attaque, l’Irlande représente le degré 0 du football. Alors, leurs supporters ont beau avoir une côte de popularité élevée, on se demande comment ils peuvent se retrouver ici à jouer aussi mal.

Sans surprise c’est donc la Belgique qui va s’imposer et nourrir de grandes ambitions dans la compétition. Pour cette fois-ci, je ne suis pas garé au stade et ça m’évite donc la mauvaise expérience des embouteillages que j’ai connu pour le match Bordeaux – Liverpool. On aimerait prendre le tram mais celui-ci est horriblement bondé et inaccessible puisqu’il n’existe qu’une seule ligne. Le stade étant bien au nord de Bordeaux, tout le monde cherche à aller dans la même direction pour retrouver le centre-ville. On se force donc à marcher pendant 7km soit une heure et demi, en croisant à peine 2 ou 3 restaurants sur la route, pour retrouver la ville. Très agréable… Un stade moderne bien mal pensé pour son accessibilité.

Stade
Ville
Ambiance
Summary
Co-fondateur et rédacteur | Website

Familiarisé aux parcages pour suivre le FC Nantes, un stage sur Liverpool, mon autre club de coeur, a développé ma passion pour le groundhopping en 2016. Cofondateur au-stade.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *