Aller à la barre d’outils
Menu Fermer

Bienvenue à Accrington – 1ère partie : la League Two.

Stade
Ville
Ambiance
Summary

Bienvenue à Accrington - 1ère partie : la League Two.

20£
5.4

Le stade

6.0/10

Le football

7.0/10

L'atmosphère

5.0/10

La ville

4.0/10

L'expérience groundhopping

5.0/10

Pros

  • Une équipe qui joue au ballon.
  • Un stade pittoresque.
  • Des joueurs et supporters qui aiment le club.
  • Une tribune debout.
  • Un groupe d'ultras qui chante tout le match...

Cons

  • ... malheureusement pas très nombreux.
  • La ville n'est pas très attirante.

Et voilà, c’est enfermé à la maison depuis 3 jours que je trouve enfin le temps de réécrire un article. Pour tout vous dire, c’est pas plus mal, ça change les idées de se remémorer des voyages pour vous écrire cet article. Car oui, je ne vais pas vous raconter que des histoires récentes (j’ai l’impression d’avoir 70 ans en écrivant cette phrase), je vais vous présenter mon grand amour, sorti de nulle part.

Certains tombent amoureux de clubs grâce à FIFA ou à Football Manager, d’autres les découvrent grâce à un joueur en particulier ou une diffusion télé. Nous, nous avons découvert le club dont je vais vous parler lors d’une semaine de groundhopping. Ce road trip, un peu improvisé, nous aura fait voyager 4400 kilomètres à travers la France et l’Angleterre. Nous avons eu l’occasion durant ces 9 jours de voir 6 matchs dans le même nombre de stades (Anfield et l’Etihad Stadium entre autres mais là n’est pas l’histoire). Et au milieu de tout ça, nous avons rencontré le grand amour : Accrington Stanley FC. Un coup de foudre, un vrai.

Je vais vous raconter les différents voyages que l’on a pu faire pour aller les voir ces dernières années. J’en profiterai pour raconter l’évolution du club et des infrastructures au fur et à mesure des saisons.

31 Octobre 2014, Accrington Stanley FC – FC Morecambe

Alors là, on parle de football vrai, on parle de League Two (quatrième division anglaise pour ceux qui ne suivent pas au fond de la classe). Pour vous situer un peu les choses, Accrington est une ville située entre Blackburn et Burnley, à une trentaine de kilomètres au Nord de Manchester. Donc autant vous dire qu’il y a de la concurrence niveau football autour.

A ce moment là, le club était le moins riche des 92 clubs pros en Angleterre. Je ne vais pas vous faire tout l’historique de ce club merveilleux parce que Donass a déjà écrit un super article ici que je vous conseille de lire maintenant avant de revenir ici ensuite.

ALLEZ LIRE L’ARTICLE ! Vous n’avez que ça à faire en ce moment de toute façon.

Voilà ? C’est bon ? Vous êtes à jour sur l’histoire du club ?

Allez, c’est parti !

Tradition : la petite bière avant le match

On arrive donc au stade pour un derby  face à Morecambe (vous connaissez tous ce club, c’est celui avec une crevette sur le logo). A l’époque, le Crown Ground, le stade, faisait 3600 places environ et Accrington n’attirait pas la foule. Seulement 1700 personnes assistent au match.

Le Wham Stadium

Pour tout vous dire je ne me souviens pas beaucoup du match en lui-même, ça date, je sais qu’Accrington a gagné 2-1 ce jour-là (le résumé du match ici).

Pourquoi on est tombé amoureux d’Accrington ? Le côté pittoresque du club pour commencer : le petit stade délabré, le manque de moyens mais les supporters passionnés par leur club. Et puis le fait que les joueurs mouillent le maillot et aiment vraiment leur club. Ce ne sont pas des mercenaires, beaucoup doivent beaucoup au club et lui rendent bien.

Après coup, nous avons continué à suivre les résultats du club, puis nous avons créé un compte Twitter pour suivre et relater l’actualité du club et rencontrer la communauté des fans de Stanley.

En 2015, le club a été racheté par le meilleur dirigeant de football au Monde : Andy Holt, l’entrepreneur local acquiert le club et éponge la dette. Il est totalement transparent sur le club, sa gestion, ses finances… Il est aussi très actif sur Twitter et répond à toutes les questions qui lui sont posées. Et c’est quelqu’un de vraiment sympa qui n’hésite pas à se mêler aux supporters avant les matchs et à venir souhaiter la bienvenue aux fans étrangers qui viennent au Crown Ground.

Parlons-en d’ailleurs du stade, à partir de cette période le nom changera en Wham Stadium du nom de l’entreprise d’Andy (sponsor principal du club).

9 Septembre 2017, Accrington Stanley FC – Carlisle United

12 Septembre 2017, Accrington Stanley FC – Grimsby Town

Nous voilà de retour, 3 ans plus tard, nous avons mis du temps à trouver un créneau mais nous sommes là. L’équipe a bien changée depuis 3 ans, le club ayant très peu de moyens les joueurs viennent principalement en prêts ou alors sont transférés de Non League, se révèlent et partent dans de meilleurs clubs de League One et League Two.

Le stade lui, n’a pas beaucoup changé. La boutique et les bureaux sont toujours situés dans des préfabriqués à l’entrée. Il y a toujours 3 tribunes et demi (la dernière tribune étant constituée de seulement quelques rangs de siège sous un toit assez précaire). Les visiteurs, eux, doivent se contenter d’une tribune debout et sans toit (on est dans le Nord de l’Angleterre je vous le rappelle).

Le pourtour du stade lui a été nettoyé, un parking pour les abonnés a été construit derrière le kop à la place d’un ancien terrain vague.

Dans les gradins, un peu d’évolution par contre, il y a plus de monde (2100 personnes pour le premier match le samedi, seulement 1300 le mardi soir). Et le petit groupe Ultras croisé il y a 3 ans s’est agrandi, ça chante pendant tout le match. Les bons résultats du club, Accrington se retrouve 3ème après ces 2 journées, commence à attirer les locaux, plutôt friands de matchs de Liverpool ou Manchester avant ça.

Un proverbe à Accrington dit : « Si tu ne vois pas les collines depuis la tribune, c’est qu’il pleut. Si tu les vois, c’est qu’il va pleuvoir ». La preuve en image

Sur le terrain, ça joue vraiment pas mal. Accy écrasera Carlisle 3-0 avec une masterclass de Sean McConville sous un temps typiquement anglais (visionnable ici) avant de déjouer totalement face à Grimsby et de perdre 2-1 (et devinez quoi, il pleuvait. C’est par ici que ça se passe).

Petite particularité du club, si victoire il y a, les pintes sont à 1£ pendant 1h après le match.

Oui, il pleut souvent.

28 Avril 2018, Accrington Stanley FC – Lincoln City FC

On revient quelques mois plus tard. Ce match est particulier car c’est le match pour le titre, à une journée de la fin du championnat. Si Accrington gagne contre Lincoln, ils remporteront la League Two pour la première fois de leur histoire. La semaine précédente, le club a déjà gagné le droit de monter en League One, une première depuis la reformation du club en 1968.

A Accrington, on peut regarder le match assis sur le toit de sa maison. Sympa

Grosse ambiance ce jour mais le niveau de jeu n’est pas à la hauteur de l’événement. Match fermé entre deux équipes volontaires mais peu d’occasions. C’est Jordan Clark d’un tacle rageur qui marquera le seul but du match et qui permettra à Accy de remporter le trophée tant espéré (à voir ici).

ACCRINGTON EST CHAMPION ! Devant nous qui plus est, certainement l’un des plus grands moments de bonheur que j’ai vécu dans un stade. Après le match, le trophée est remis aux joueurs et ils passeront un long moment à faire un tour d’honneur et à fêter le titre avec les supporters.

Fin de la première partie de nos aventures avec le plus simple et le plus merveilleux club qui puisse exister.

"Il n'y a pas d'endroit dans le monde où l'homme est plus heureux que dans un stade de football."
82 stades, 7 pays.
Twitter : @GontierO
Insta : gontiero_groundhop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *