Menu Fermer

Crystal Palace – Manchester City

Crystal Palace - Manchester City

55£
6.8

La ville

8.0/10

Le football

7.0/10

L'atmosphère

6.5/10

Le stade

6.0/10

L'expérience groundhopping

6.5/10

Pros

  • Tribunes proches du terrain
  • Des ultras en Angleterre !
  • On a eu un peu d'espoir pour un nul
  • Bonne ambiance en fin de match...

Cons

  • ... faible le reste du temps
  • Publicité trop mise en évidence

Pour mon troisième jour à Londres, je vais enfin me rendre à Selhurst Park. C’est un stade que j’avais toujours voulu faire puisque Crystal Palace est le rare club avec des ultras. Et la date tombait parfaitement en tant que supporter de Liverpool : ils affrontent Manchester City. Le résultat de ce match m’est au moins aussi important que pour un fan des Eagles.

La ville

Entre mes éventements sportifs, j’ai pu visiter Londres rapidement au cours des 3 jours. Et par exemple, la vue depuis Alexandra Palace (concert de Robyn) donnait directement sur le nouveau stade de Tottenham :

Sinon dans le plus mémorable le quartier de Camden et tout ses petits magasins est vraiment sympa. Avec plus de temps, on aimerait aussi s’arrêter y manger.

A part ça, ce que je vais retenir de Londres : c’est une perte de temps incroyable les feux dans cette ville ? Il se passe parfois 10 sec entre le feu rouge pour une voiture et le feu vert pour un piéton. Donc personne ne finit par les respecter. Mes événements sportifs et musicaux sont venus me rappeler que Londres était 15 fois plus grand que Paris : j’ai passé environ 5 heures par jour dans des transports en commun  avec souvent 1h30 (théorie) à 2h de transport d’un endroit à l’autre !

Le stade

Pour le stade de Crystal Palace, on ignorait que l’Oyster fonctionnait aussi avec les trains. Du coup on s’est tapé le trajet en métro + bus et donc près d’une heure et demi pour rejoindre le stade. Le trajet en bus est assez étonnant puisqu’on circule en plein dans des quartiers résidentiels avec à pleine d’une voie disponible. On finit par arriver à proximité du stade en voyant dans un premier temps le Sainsbury’s qui se trouve collé au stade. Faire des courses d’avant-match ou après-match n’est donc pas du tout un problème ici.

Même si le stade a une devanture assez agréable (celle ci-dessous), ce ne sont pas des matériaux utilisés de façon uniforme sur tout le reste du stade. Ce mix de matériaux fait perdre un peu de charme au tout, comme avec le Sainsbury’s. On a pour ainsi dire pas envie d’en faire un tour complet de stade, ça n’a pas l’air très intéressant à voir. A noter la présence d’une Fan Zone pour boire de la bière.

De l’intérieur et c’est moins surprenant, on a un stade très sommaire. J’ai même envie de dire “bas de gamme”. On a cependant toute la qualité des stades anglais avec des tribunes forcément proches du terrain. Personnellement, c’est la pub JD Sports qui me gêne le plus. Son omniprésence sur toute surface pouvant recevoir de la pub me donne le sentiment d’être au JD Sports Stadium.

L’atmosphère

Comme je l’ai dit, Crystal Palace possède son groupe d’ultras. Ils occupent un coin en virage et sont actifs pendant tout le match et sortent de temps en temps les drapeaux. Ce n’est pas vraiment ce qui rend l’ambiance excellente : il y’a une certaine monotonie dans les chants qui ne sont en plus pas suivis par les autres supporters. Ça serait plus intéressant de prendre une place à côté d’eux mais je n’avais pas un énorme choix dans mon achat des places (via carte de membre et plateforme officiel de revente twickets). Sans être bien plus fou, les fans de City en face de moi sur la tribune latérale se sont fait entendre. Les connaissant assez bien, c’était un peu surprenant.

L’ambiance va grandement s’améliorer quand Crystal Palace va réduire l’écart à seulement un petit but en fin de match sur un joli coup-franc direct (1-2, 81ème minute). A cet instant, ça suffit déjà bien au bonheur des supporters qui commencent à y croire de nouveau. Les autres tribunes suivent davantage les chants, ça devient très sympa. A la 90ème Gabriel Jesus va mettre fin à nos espoirs de match nul. C’est dommage car City n’a pas sur-dominé ce match même si ils semblaient en contrôle de leurs efforts.

 

L’expérience groundhopping

Globalement, la très bonne ambiance n’a été que trop limité à un quart d’heures en fin de match. Le stade est correct mais à l’échelle des stades britanniques, il est au mieux milieu de tableau de la vingtaine de stades que j’ai pu faire. En un mot : dispensable.

Stade
Ville
Ambiance
Summary
Co-fondateur et rédacteur | Website

Familiarisé aux parcages pour suivre le FC Nantes, un stage sur Liverpool, mon autre club de coeur, a développé ma passion pour le groundhopping en 2016. Cofondateur au-stade.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *