Menu Fermer

Everton – Crystal Palace

Everton - Crystal Palace

27£ via StubHub
8

Le stade

9.0/10

Le football

7.5/10

L'atmosphère

7.0/10

La ville

8.5/10

L'expérience groundhopping

8.0/10

Pros

  • Les sièges en bois
  • Un vrai beau stade à l'anglaise

Cons

  • Attention aux poteaux pour la vue

Direction Liverpool pour le cinquième match de foot anglais depuis mon arrivée en Perfide d’Albion. En tant que supporter de Liverpool, mon voyage du jour m’amène chez l’ennemi local, à savoir Everton. Les Toffees affrontent Crystal Palace, un match qui compte pour la 9ème journée de Premier League entre deux équipes de ce qu’on peut appeler le ventre mou du classement.

Je redis toujours la même chose concernant les trajets, vive le bus ! Trois heures de route depuis Leeds et £13 dépensés plus tard et me voilà à la gare routière de Liverpool One, située entre les docks et le centre-ville, à une heure de marche de Goodison Park (et d’Anfield par la même occasion). Arrivé à 13h pour un coup d’envoi à 16h, j’ai le temps de manger un morceau (dans le très local McDonalds, shame on me) et de me diriger tranquillement vers le stade, sous une bruine bien anglaise.

Parlons un peu de l’obtention des billets. Pour la première fois je ne suis pas passé par la billetterie du club mais par le revendeur StubHub. Le site est généralement déconseillé par les clubs (comme Viagogo etc.) mais il est partenaire officiel d’Everton donc je ne prends pas de gros risque en achetant ma place dessus. J’ai choisi de passer par StubHub non pas parce que le match était sold out, mais pour une question de prix (£38 sur le site officiel contre £27 sur StubHub) et qu’il fallait un nombre de matches minimum ou un membership (que je n’ai pas) pour être autorisé à prendre des places. Le jour J, il suffit de se rendre au ticket office du stade, où l’on vous remettra votre place contre présentation d’une carte d’identité et/ou du numéro de commande StubHub.

Une fois ma place récupérée je dois dire que j’ai eu un vrai coup de cœur pour le stade. Avec de la chance (et du hasard) je suis dans la tribune où les sièges sont en bois, ce qui confèrent beaucoup de charme et d’authenticité à celle-ci. Goodison Park est connu son grand nombre de vues restrictives à cause des ses piliers, encore une fois la chance est avec moi car j’ai une belle vue dégagée sur la pelouse, à la bonne hauteur pour voir le match dans des conditions idéales. Fun fact, je voyais Anfield depuis ma place.

Goodison Park est donc un bon vieux stade à l’anglaise comme on les aime. Des tribunes distinctes, une proximité de la pelouse et les sièges en bois en bonus. J’apprécie aussi le travail sur les sièges, tous bleus et avec le nom du club (Everton ou EFC), l’absence de logo de sponsor dans les tribunes est appréciable. Pour l’ambiance, elle venait surtout de la tribune derrière le but (photo au-dessus) et je l’ai trouvé plutôt correcte pour un match de PL.

Concernant le match en lui-même, c’est Everton qui en sort vainqueur grâce à deux buts tardifs signés Calvert-Lewin et Tosun. Les Blues ont globalement dominé, se procurant les plus belles occasions et en ayant la main mise sur le jeu. Pickford a quand même du arrêter un péno et donc empêcher Palace d’ouvrir le score.

Stade
Ville
Ambiance
Summary

Football populaire, rock indépendant et lutte des classes. À bicyclette ou dans la fosse. #YNWA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *