Menu Fermer

Wolverhampton – Southampton

Wolverhampton - Southampton

13£ Young Adult
7.3

Le stade

8.5/10

Le football

7.0/10

L'atmosphère

8.0/10

La ville

5.5/10

L'expérience groundhopping

7.5/10

Pros

  • Très beau stade typique
  • Ambiance pas dégueu pour de la Premier League

Cons

  • La ville, pas ouf et un peu triste

Pour ma deuxième étape de mes aventures d’apprenti groundhopper en Angleterre, j’ai passé mon samedi dans une ville moyenne de la banlieue de Birmingham : Wolverhampton. Les Wolves de Nuno, tout juste promus en Premier League, affrontent Southampton au Molineux Stadium, stade construit en 1889 d’un peu plus de 31 000 places. Pour l’histoire, c’est le stade dans lequel s’est joué le tout premier match de championnat anglais.

Comme avant tout match, je fais un tour sur la billetterie du club pour me renseigner sur les conditions d’achat d’un billet. Si une première phase de vente est réservée aux membres, la general sale ouvre assez tôt, j’ai ainsi pu me procurer ma place environ trois semaines avant la date. Et je peux vous dire que c’est le meilleur tarif jamais vu pour de la Premier League (en catégorie young adult) : £13 ! Moins cher qu’un passionnant Bordeaux-Strasbourg par exemple. Les tarifs adultes commencent sinon aux alentours de £25, ce qui reste plutôt raisonnable pour de la PL.

Wolverhampton n’étant pas une énorme ville, le moyen le plus économique de s’y rendre est de passer par Birmingham (l’aller-retour depuis Leeds est à £3 avec Megabus, imbattable) puis de prendre un second bus (National Express, un peu moins d’une heure de route). Le stade est vraiment proche des gares (ferroviaires ou routières) donc facilement rejoignable à pied. Il y a pas mal de stands ou food trucks autour, donc idéal pour manger un bout avant le match.

Pour parler du stade plus précisément, Molineux est typiquement ce que l’on appelle un stade à l’anglaise, imaginé par Archibald Leitch et avec ses quatre belles tribunes distinctes. J’avais pris une place dans le corner sans trop penser à la vue que j’aurais pendant le match, et bien je me sentais vraiment proche du terrain. Seules les actions qui se déroulaient dans le coin opposé me demandaient de tourner réellement la tête.

Au niveau de l’ambiance ce fut une belle surprise, avec beaucoup de chants tout au long du match. J’ai fait connaissance avec le « Hi Ho Wolverhampton », qu’on peut entendre avant, pendant et après la rencontre. À noter également que les fans away occupent toute une tribune latérale, avec donc une vue imprenable sur le match.

Concernant le match, on a d’abord droit à des flammes et des (mini) feux d’artifice pour l’entrée des joueurs, plutôt sympa donc. C’est d’abord les Wolves qui mettent la main sur le match, se procurant nombre d’occasions mais sans concrétiser. Les Saints en profitent petit à petit pour reprendre l’ascendant mais on reste à 0-0 à la pause. Southampton continue de plus belle en seconde période mais Rui Patricio sort un très bon match. Finalement les visiteurs craqueront dans les dix dernières minutes, encaissant un premier but de Jimenez puis un second de Jonny. Les Wolves confortent ainsi leur place dans la première partie de tableau.

Stade
Ville
Ambiance
Summary

Football populaire, rock indépendant et lutte des classes. À bicyclette ou dans la fosse. #YNWA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *