Menu Fermer

Atletico Madrid – Juventus

Atletico Madrid - Juventus

7.1

Le stade

7.0/10

Le football

8.0/10

L'atmosphère

7.5/10

La ville

6.0/10

L'expérience groundhopping

7.0/10

Coup de chance. On m’appelle quelques jours avant le match. 2 billets me sont proposés pour ce match de ligue des champions. Bon j’ai déjà fait pas mal de stade, mais jamais en Espagne.
Pas mal d’à priori sur les ambiances à l’Espagnol, j’ai plus trop de RTT ayant un trip côté Italie (dont le match retour de ce fameux Atlético – Juve) mais l’offre étant tout frais payé du mardi au jeudi, je ne peux pas dire non. Mon frère est motivé. On embarque donc direction la capitale Espagnole.

La ville

Pour la ville il faut vraiment être amateur d’architecture. Ou alors on n’a pas vraiment visité. En même temps en arrivant tardivement le mardi et un départ tôt le jeudi, pas vraiment le temps de faire les touristes. On a juste fait quelques visites obligatoires dans les tapas des petites ruelles, histoire de prendre quelques forces à coup de Jamon et Cerveza locale.

Le mercredi tour rapide dans les rues, plutôt à la recherche des groupes ultras Italiens histoire de prendre la tendance. Moralité : si le parcage sera plein avec +3000 tifosi, dans les rues on trouvera plutôt quelques groupuscules et bandes aux couleurs bianconeri. Pas eu/vu de tensions. Bref, départ pour le stade assez tôt puisqu’il est assez éloigné de la ville.

Après le match retour en ville, histoire de se jeter une dernière cerveza, et départ tôt le jeudi matin. Pour le côté tourisme faudra repasser.

Le stade

Le stade est ultra moderne. On est presque frustré d’avoir raté le Vicente Calderon (notre expérience au-stade à lire ici). On était placé en latérale plutôt côté parcage. En avant-match on pourra faire un sacré tour sous les tribunes. Enfin, c’est un peu bizarre. Le stade parait légèrement enterré, il fait bien moins massif de l’extérieur que de l’intérieur. Faudrait demander à un gars du Frente, ou un local, mais la configuration des tribunes ne permet pas un joli kop / curva digne de ce nom.

En plus, éloigné du centre c’est un peu le bordel pour s’y rendre. Autour il n’y a pas grand chose à voir ou à faire. On est passé le matin voir Bernabeu bien mieux situé. On reste sur des à priori. On se dit que si l’ambiance est aussi motivante que ces stades excentrés et ultra moderne, on ne va pas passer une super soirée. Après, les goûts et les couleurs … perso je préfère toujours un bon vieux stade avec ces tribunes en bois 🙂

L’atmosphère

Alors là, par contre… J’ai critiqué jusque là les ambiances sans savoir. Dès l’avant match et leur entrée en tribune les locaux font bien comprendre aux visiteurs qu’ils ne sont pas les bienvenus, à grand renfort de vaffanculo. Les bianconeri pourtant en nombre +3000 et déjà rentrés tôt dans le stade répondront très très timidement. Placé comme on est, on attend avec impatience les poussées italiennes … qui ne viendront jamais. Au contraire, un tifo sommaire ce met en place. Simple et efficace. Réussi. L’annonce des joueurs façon NBA me refroidit un peu… qu’à cela ne tienne. La musique de la ligue des champions huée et sifflée par un stade entier me mettra dans l’ambiance.

Prestation de haut vol très inattendu pour moi du côté Atléti. Plusieurs fois le stade entier participera au chant du “kop”. Les rares poussées du parcage (amorphe comme son équipe 90min) seront très vite couvertes par le stade entier. De gros chants bien tenus, quelques beaux tendus d’écharpes et battimani côté Espagnol. 90 belles minutes dans une excellente ambiance, comme leur équipe sur le terrain. Clairement sympathique. Manquera quelques torches, mais là aussi c’est mon côté vieux con.

Le match

Déjà évoqué précédemment pas grand chose à faire autour. Néanmoins rentrée dans la tribune très rapide. Fouille sommaire. Pas emmerdé pour arriver ou repartir. J’ai plus passé mon temps à regarder ce qu’il se passait en tribune que sur le terrain. Mais apparemment gros match des 2 stars du jour, Ronaldo et Griezmann. L’équipe du Français a malgré tout bien pris le dessus sur l’équipe du Portugais.

En bref, l’Atlético a pris une sérieuse option pour la qualification en gagnant 2-0. Comme en France la VAR aura fait des siennes en annulant un pénalty et 1 but pour l’Atlético.

L’expérience groundhopping

Impatient d’être au match retour, ou j’espère une bien meilleure prestation des italiens aussi bien sur le terrain qu’en tribune. Et si les espagnols tiennent le rythme également sur les 2 aspects ça peut être un sacré match. Première pour moi pour un match de Ligue des Champions. Pas déçu au contraire. Même si je pense clairement que l’aspect de la compétition n’a pas changé grand chose. Agréablement surpris de la prestation des locaux en tribune, surpris également de la faiblesse du parcage malgré leur nombre.

Stade moderne, ou l’UEFA MAFIA se serait fait sifflée et huée, joli pied de nez. J’attends le match retour avec impatience.

Article écrit par @Fouifoui9242

Aller à la barre d’outils