Juventus – Atlético

Vous vous en souvenez peut être, sinon retour dans les archives de au-stade.fr : j’ai eu la chance d’avoir des billets pour Atlético – Juve. C’était forcément compliqué de ne pas faire le match retour. Surtout que l’avance de 2 buts de l’équipe à notre Grizou national face aux zèbres de Ronaldo annonce un match très chaud sur le terrain. J’espère qu’il le sera également dans les tribunes.

La ville

On ne s’arrêtera pas en ville ce jour de match mais je connais Turin pour d’autres raisons. Elle est souvent méconnu des touristes pourtant ces rues et ruelles piétonnes sont super sympas. On a des musées de classes internationales comme celui du cinéma ou de l’automobile, des résidences royales, des places et églises magnifiques.

En tout cas c’est une ville que j’aime particulièrement.

Les alentours

Alors il y a … l’autoroute, et … rien. Vous avez quand même le musée du club dont l’entrée coûte une fortune, tout un tas de trucs dérivés de la Juventus des plus classiques aux plus farfelus. Et un centre commercial collé au stade avec tout un tas de trucs de sports et autres. Vous avez dit « business » ?

Le stade

Je suis de l’époque du Delle Alpi. J’ai connu la migration vers le Juventus Stadium. Et maintenant l’Allianz Stadium. Le stade est ultra moderne. Désolé mais pour moi ça va rimer avec ultra dégueulasse. De la Tribune Populaire tu passes au dessus des loges avec les restaurants à nappe blanche jusqu’aux pieds et vue sur le terrain.

Portique d’entrée comme à l’aéroport. Si je ne l’évoque pas dans mes autres CR de stades italiens, les fouilles sont quasi inexistantes dans les autres stades, ici c’est bonjour monsieur « déshabillez-vous ». J’ai dû montrer mon tee-shirt, mon écharpe. Ils ont vérifiés ce qu’il y avait écrit dessus, et j’en passe. J’arrête là ça m’énerve encore.

L’atmosphère

Il fallait tout miser sur l’ambiance. Je connais bien la curva locale étant venu plusieurs fois depuis 20 ans. Et quelle tristesse finalement. D’année en année ça baisse. Les Drughi au centre de la curva tiennent tant bien que mal mais dans ce club et ce stade où tout est aseptisé on comprend rapidement qu’ils dérangent. Les multiples groupes éparpillés aident à ce que l’ambiance soit étendue mais pas puissante comme on pourrait l’espérer et comme je l’avais connu. Surtout que vu le scénario ça aurait pu / aurait dû exploser. Les joueurs ont régulièrement réclamé que ça s’emballe. Mais même les latérales avaient plus de sursaut que la curva.

Quel dommage…

Puis sérieux cette entrée des joueurs en mode Superbowl… je l’ai déjà vu à Madrid c’est dégueulasse.

Le match

 

j’ai été critique sur mon expérience jusque là. Mais sur l’aspect football ? Le plus beau match que j’ai vu en plus de 25 ans que je suis le foot ! Stratégiquement, tactiquement, mentalement, etc…

L’impact que la Juventus a mis à l’Atletico était monstrueux, rien à voir avec le match aller. Ronaldo on aime ou on aime pas mais il est hors norme ce mec.

Match impressionnant, victoire 3-0 de la Juventus qui renvoi les 3000 madrilènes en larmes en Espagne. Ils en casseront des sièges pour les balancer sur leurs joueurs à la fin et en tribunes voisines !

Article écrit par Rejlau

5.4

Le stade

2.5/10

Le football

8.5/10

L'atmosphère

3.0/10

La ville

8.0/10

L'expérience groundhopping

5.0/10






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *