Menu Fermer

Au coeur du Super Match coréen, Suwon Samsung Bluewings-FC Seoul

Le classique du football coréen à Suwon en latérale

10€
7.8

Le stade

9.0/10

Le football

7.0/10

L'atmosphère

8.0/10

La ville

6.0/10

L'expérience groundhopping

9.0/10

Pros

  • Un beau parcage
  • Une belle tribune à domicile
  • Un stade original
  • Le genre de scénario WTF

Cons

  • Assez galère en accès
  • La VAR bordel
  • 2h à rôtir au soleil c'est chiant

 

En Avril-Mai 2019, je suis allé en Corée du Sud pour la première fois de ma vie, impossible alors pour moi de ne pas faire de matchs de ballon-pied comme en veut la coutume. Ne connaissant pas du tout le football local et coïncidence du calendrier, je me retrouve là bas le weekend de ce qu’on appelle le Super Match.

Le Super Match c’est quoi?

Eh bien à l’origine du SM (à ne pas confondre) il y a le Jijidae Derby, venant d’une colline entre Suwon et Anyang. Boh, pourquoi Anyang vu que le club c’est le FC Séoul? Parce qu’en fait à l’époque, le FC Séoul s’appelait le LG Cheetas, jouait à Séoul jusqu’en 1996. Puis la ligue a décidé d’enlever le club de Séoul et de le mettre à Anyang… ville voisine de Suwon, séparés par la colline Jijidae. La rivalité est donc née à partir de 1996 et n’a cessé de se développer pour atteindre son pic au milieu des années 2000 où Anyang a perdu son club. En effet, en 2004, l’équipe sponsorisée par LG retourne à Séoul dans le stade de la Coupe du Monde.

Quelques chiffres sur la rivalité, à ce jour, à la fin de la saison 2019 et avant celle de 2020. 98 matchs joués, 35 victoires chacun et 28 matchs nuls toutes compétitions confondues.  Mais ce sont les bleus, sponsorisé Samsung (tiens, là encore une rivalité vis à vis de LG), qui ont gagné à chaque fois les rendez-vous les plus importants. Comme cette finale de l’Asian Club Championship en 2002, ancêtre de l’AFC Champions League, ou encore cette finale de Coupe Nationale gagnée aux TAB, 10 à 9!

Il s’agit là d’un résumé express de cette rivalité que dépeint parfaitement @Baptiste_Mgl sur Lucarne Opposé (cliquez ça vaut le coup)

 

Comment va-t-on au stade tonton Valou?

Bon hey, je vais pas revenir encore une fois sur comment se déplacer en Corée, pourquoi il n’y a pas Google Maps, etc etc, tu trouveras globalement toutes les infos sur cet article sur Incheon.

Tout ce que je peux dire sur ce stade c’est qu’il est quasi obligatoire de prendre un bus pour y arriver, c’était en tout cas notre cas. Mais pas de panique ils agrandissent le métro et bientôt le stade aura un arrêt à son nom!

 

La billetterie doit être bondée pour un Super Match non?

Alors, non. Comme dit précédemment, va lire l’autre article putain, le football en Corée n’est pas hyper populaire. En moyenne sur les dernières saisons, à Suwon c’est 20-25000 spectateurs sur un stade de 44000. Séoul ne fait guère mieux en remplissant au maximum à 47000 son outil de 66000 places. Même quand les deux clubs jouent le haut de tableau ce n’est pas full, donc aucune inquiétude. Pour le placement, comme souvent en Corée on choisit une tribune, un secteur où on va avoir un placement libre ensuite. En latérale haute, la place était à 14000 wons soit 10€ et on était 24019 spectateurs.

 

축구 (Le football)

Match complètement dingue auquel on a assisté avec 140 recours à la VAR pendant le match. En vrai le match n’était pas terrible jusqu’à l’entrée juste avant la mi-temps du traite Dejan Damjanović. Le joueur monténégrin qui était en effet une légende du club de la capitale et qui a signé chez les rivaux, le Fred Dehu local donc. Marrant car ce sera lui qui débloquera le compteur de ce match à la 57ème (RPZ). S’en suit une fin de match absurde, premier penalty à la VAR à la 90+2, manqué puis fin de match ponctué par une égalisation à la 90+9ème minute de jeu. Sur penalty… via la VAR. Les locaux étant littéralement au bout de leur vie dans le stade.

Un match sympa donc mais relativement assez pauvre techniquement, à l’image du football que j’ai découvert ici.

 

L’ambiance était comment?

Pour le coup, la VAR intempestive a clairement rajouté à l’ambiance. Le parcage était bien garni, le kop local aussi. Un très beau rapport de force entre les deux et des banderoles incompréhensibles pour nous bien sûr. Mais vraiment ça a chanté tout le match, ça sifflait dans tous les sens quand l’autre équipe portait le ballon, une très belle ambiance. Les ultras de Suwon sont un peu à la sauce argentine, avec des papelitos et beaucoup ce couleurs. En face ça n’avait pas vraiment l’air d’être des ultras mais ça chantait assez fort.

 

Quelques photos par-ci par-là

En conclusion?

Pour moi, ce match est vraiment un incontournable en Corée du Sud si vous aimez le foot. De plus, le stade de Suwon est magnifique et tout cela pour pas cher, que demande le peuple?

Rédacteur & Photographe

Filou de la vie, toujours dans les bons plans et ancien ultra du FC Metz. J'arpente désormais les stades du Monde dans le quête de mon but ultime: faire LA photo de ma carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *