À Brøndby pour visiter le stade le plus chaud du Danemark

« El infierno del norte » ou l’enfer du nord, pour ceux qui ont fait le bon choix de ne pas apprendre l’espagnol. Voici comment le quotidien espagnol Mundo Deportivo qualifiait le stade de Brøndby, le lendemain d’un Brøndby IF- Barca. Il faut dire que pour une fois, les Espagnols n’ont pas tort. L’antre du troisième club le plus titré du Danemark est une véritable fournaise dans laquelle plus d’une équipe adverse a eu un coup de chaud.

Créé en 1964 après la fusion des deux clubs de la banlieue ouest de Copenhague, le Brøndby IF n’a connu l’élite qu’en 1982. A ce moment, l’équipe comptait dans ses rangs un certain M. Laudrup. Depuis d’autres légendes sont passées par là : B. Laudrup, Peter Schmeichel… Et le club a glané la bagatelle de dix titres de champions du Danemark. Sa rivalité bouillante avec le FC København est classé dans les dix plus gros derby du monde. Je peux vous dire que ce n’est pas usurpé.

Lire la suite