Menu Fermer

Week-end italien : derby de Gênes + 120 ans de l'AC Milan (vs Sassuolo)

8

L'expérience groundhopping

8.0/10

Pros

  • San Siro.
  • L'ambiance au derby de la Lanterne.
  • Les pizzas.
  • Obtention des billets en vente générale.

Cons

  • 1 seul but en 2 matchs.
  • Circulation en voiture sur Milan.
  • La destruction prochaine de San Siro...

Après avoir suivi, quelques mois auparavant, les bons plans Au Stade, nous voilà embarqués pour un weekend s’annonçant intense en terre Italienne ! Billets d’avions, tickets, airbnb et voiture de locations bookés, la découverte de l’Italie ne pouvait que commencer !

Au programme du weekend, 2 matchs clés. Le derby de la lanterne le Samedi soir opposant le Genoa à la Sampdoria et un passage obligé pour tout amoureux de football, le dimanche après-midi, à San Siro, pour les 120 ans du club milanais…

Milan

Nous avons passé la journée du Samedi à Milan et tels de bons touristes, nous sommes allés à la Piazza del Duomo, place principale de Milan, représentative du cœur de la ville. Après être passé par la Galleria Vittorio Emanuelle II qui est une galerie commerçante historique représentant très bien l’image clichée que j’avais de l’Italie, nous nous retrouvons face au fameux Duomo, la cathédrale de Milan… Endroit très touristique mais passage obligé de la ville, c’est un petit peu les Champs-Elysées d’Italie, à bon entendeur…

Genoa – Sampdoria

Après une bonne pizza et une marche digestive, nous reprenons la route direction Genova (2h de Milan) pour le premier match du weekend ! Une fois à Gênes, 1H avant le coup d’envoi, le ton commença à monter, l’affiche du soir était bel et bien un derby. Les groupes de supporters donnaient de la voix et les premiers fumigènes prenaient place durant cette nuit de pleine lune !

Le Stade Luigi-Ferraris est un stade en brique, atypique, au milieu de cette forteresse et des hauteurs de la ville de Gênes, splendide ! Après une fouille, plus que légère, l’aventure pouvait enfin commencer ! A l’intérieur du stade, très peu d’indications, aucun staff, libre aux supporters de se placer où bon leur semble, un vrai régal ! La commande à la buvette se fait derrière une grille où l’on aperçoit, à peine, le visage de notre interlocuteur, cadre mythique et glauque à la fois.

Bière à la main, debout sur les marches de la tribune, je regardais avec admiration le travail des supporters du Genoa. Feux d’artifices, drapeaux et chants, tout était au rendez-vous.

Sur le terrain, un match bien médiocre de bas de tableau. Gabbiadini vient tuer à la 85e tout espoir d’une équipe de Genoa poussive durant l’ensemble du match, pas mérité… Au coup de sifflet final, c’est la Samp qui l’emporte laissant un goût amer aux tifosis de Genoa qui ont clairement remporté le match dans les tribunes.

Retour à Milan

Après cette longue journée, il était temps pour nous de rentrer à Milan pour la suite de l’aventure. Notre logement étant situé dans le quartier de San Siro, nous en avons profité le lendemain pour rester dans le coin et se balader au château des Sforza, forteresse du 15ème siècle construite sur les ruines d’une citadelle. Cadre très familial, le château se situe non loin de l’Arco della pace et est collé au Parc Sempione.

AC Milan – Sassuolo : 120 ans de l’AC Milan

Une pizza et un litre de bière plus tard, direction San Siro pour un contexte et une expérience complètement différente de la veille. Aux alentours du stade, impossible de louper l’architecture incroyable et imposante de San Siro en levant la tête. Ayant fait le Stade de France et le Camp Nou en terme de « grands stades », c’est la première fois que je me suis senti si petit face à une architecture pareille.

Pour les 120 ans du club, des écharpes étaient distribuées pour chaque supporter, beau geste et beau souvenir pour cette date historique. Situé face à la Curva Sud, on pouvait observer pas mal de drapeaux rendant le tout très coloré. Pour l’entrée des joueurs, tout le stade déploya les écharpes nous laissant ainsi face à un mur rouge.

 

D’un point de vue footballistique, nette domination milanaise avec notamment un but refusé suite à la VAR, 0-0 à la pause. Pour cette journée d’anniversaire, le club avait fait venir diverses légendes de l’AC Milan afin de composé son 11 XXL… De Maldini à Baresi en passant par Dida, du beau monde était présent sur le tapis rouge déployé à San Siro ! En 2ème période, malgré le soutien des tifosis et les 2 barres de Leao, ancien lillois rentré à la 78e, les Milanais ne sont pas parvenus à souffler toutes les bougies afin de tuer le match ! 0-0 score final.

Après 48 heures intenses en Italie, il était temps pour nous de retourner en France, des étoiles plein les yeux…

L’expérience groundhopping

Milan est très jolie, j’ai trouvé que le luxe et l’argent ressortaient beaucoup dans la ville. Petit conseil, évitez la voiture pour circuler dans Milan, un vrai cauchemar pour le stationnement ! Ce fut 2 expériences très différentes mais incroyable. Le derby de la lanterne est incontournable, chants et drapeaux pendant 90 min dans un labyrinthe humain. San Siro, que dire… Amoureux de football, j’étais dans l’obligation de voir ce monument du ballon rond dont de nombreuses légendes ont foulé la pelouse avant malheureusement, sa proche destruction…

N’hésitez pas à suivre mes aventures sur mon instagram @groundhopper_jh et très bonnes fêtes à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *