Menu Fermer

FC Bâle – Young Boys Berne

FC Bâle - Young Boys Berne

25€
8.5

Le stade

9.0/10

Le football

8.0/10

L'atmosphère

9.0/10

La ville

8.0/10

L'expérience groundhopping

8.5/10

Pros

  • Belle ambiance
  • Visiteurs bruyants
  • Les fumis / pots de fumées
  • Stade agréable

Cons

  • Le tunnel des vestiaires sponsorisé
  • Le sponsoring Europa Park

Bâle – Young Boys. LE gros match du championnat Suisse. Le vainqueur incontesté durant des années qui reçoit le club qui lui a pris le titre l’an passé.
Le rapport de force s’est inversé, YB roule maintenant sur le championnat Suisse, loin devant son dauphin et adversaire du soir.

A l’aller, YB s’est imposé 7-1 face au FC Bâle. Hâte de voir la révolte des Bâlois, hâte de voir les fameux ultras du FCB, hâte de voir cette affiche au sommet.

La ville

Bâle est un ville multiculturelle par excellence. On aperçoit ça et là des clins d’oeil à l’Alsace voisine, des hommages à l’Allemagne frontalière, et bien sûr le patrimoine Suisse avec les boutiques de montre et de luxe à n’en plus finir.

Malgré la forte pluie du jour, se balader dans Bâle est agréable. Un petit marché de Noël propose son vin chaud et ses chocolats. On se dirige vers l’hôtel de ville, bâtiment emblématique de la ville en pierre rouge.
Un petit tour à l’intérieur et il est l’heure de se diriger vers le stade.

Bonne nouvelle : le tram pour aller au stade est gratuit si on a un billet pour le match.

 

Les alentours

Le tram nous pose devant le stade. Pour parfaire ce voyage, on opte pour des goodies aux couleurs locales. Ce sera un bonnet pour moi et une écharpe pour @dimitri_grmd. La boutique officielle, juste devant l’entrée du stade propose de nombreux gadgets et habits.

Et surtout, les stands ambulants proposent des boissons avec des canettes consignées. Et ça, c’est une super idée.

A noter que les prix sont moins chers juste devant le stade que dans l’enceinte du stade.

 

Le stade

De l’extérieur, il ne paye pas de mine. Je rentre dans le stade avec de nombreuses attentes. J’ai entendu beaucoup de bien du public local et la zone de chalandise du club bâlois s’étend bien au-delà des limites de la ville.

On est placés dans le quart de virage, à côté des Ultras locaux.
Le virage est construit en deux parties. Par chance, on se placera dans le haut de la partie du bas, étant ainsi protégés de la pluie qui s’abat sur nous.

On est bien installés, le stade est plein, la vue est belle. C’est parti !

Le public et les gens

Les Ultras Bâlois sont concentrés au centre de leur virage. On regrette le manque de répondant avec un seul virage concerné, mais c’est la Suisse, pays peu peuplé dont le football n’est pas le sport n°1, soyons indulgent.

L’ambiance au début du match est incroyable. C’est un véritable show sonore, visuel et même pyrotechnique qui nous est proposé.

L’ambiance restera belle tout au long du match, avec des pics correspondant aux moments chauds, stimulés notamment par des décisions arbitrales discutables.

Les supports adverses, bien qu’à l’opposée, m’ont fait très belle impression. Une cohérence vestimentaire et colorée impressionnante, de bons chants, une belle ambiance. Ils ont bien animé leur quart de virage !

Le football

Le match était très plaisant. Après une ouverture du score assez chanceuse pour les locaux, le stade vrombissait de plaisir. L’ouverture du score était méritée tant les Bâlois ont été entreprenants en 1ere mi-temps. On pouvait cependant sentir les visiteurs potentiellement dangereux quand ils accéléraient.

C’est ce qu’ils ont fait au retour des vestiaires en renversant la vapeur et s’imposant 1-3, éloignant un peu plus leurs poursuivants au classement.

Pour l’anecdote, le gardien bâlois n’a pas fait le match de sa vie, coupable sur au moins 2 des 3 buts et très peu rassurants sur des ballons dans ses 6m.

 

L’expérience Groundhopper

Très belle expérience. Les fans Bâlois sont impressionnants, et en parcage ça doit être encore plus fous. Ca m’a donné envie d’aller voir un match face au rival honni : le FC Zürich !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils