Menu Fermer

Leyton Orient – Port Vale

Leyton Orient - Port Vale

22£ East Stand
5.5

Le stade

7.0/10

Le football

7.0/10

L'atmosphère

3.0/10

L'expérience groundhopping

5.0/10

Pros

  • Stade typique anglais.
  • Match prolifique (cette fois-ci).
  • Animations à la mi-temps.

Cons

  • Billet assez cher.
  • Ambiance creuse.

Ce week-end, nous avons profité d’un week-end sur Londres avec des amis pour aller voir un match. Après avoir fait le tour des stades aux environs, le choix a été vite fait étant donné que le stade de Leyton Orient était à 900m à pied de notre appartement. Un match contre Port Vale, le 20ème qui reçoit le 13ème, on ne s’attendait pas à grand-chose mais ça fait toujours un stade de plus au palmarès.

On a acheté notre billet directement aux guichets du stade, 10 minutes avant le coup d’envoi. Dans un stade qui fait 9.000 places et quelques et qui a une affluence de 5.000 personnes en moyenne, pas besoin de s’inquiéter.

Il y a toujours moyen de réserver des places via la billetterie en ligne du club pour ceux qui veulent s’organiser en amont du voyage (ce qui n’était pas du tout notre cas ce week-end).

Les prix des billets sont compris entre 18£ et 30£ selon les tribunes (2£ de plus aux guichets les jours de match). Ça peut paraître assez cher mais ces prix sont dans la moyenne des clubs de League Two (rappelons que ce sont des clubs qui ne gagnent de l’argent qu’en grande partie grâce aux billets de match, pas de gros transferts, ni de droits TV démesurés).

Le stade

Le stade Breyer Group Stadium (ou Brisbane Road pour ceux qui ne sont pas adeptes du naming) est un stade typiquement anglais, avec quatre tribunes distinctes et très proches du terrain. Comme beaucoup de stades londoniens, il est enfermé au milieu d’un quartier résidentiel. On peut passer devant sans se rendre compte que c’est un stade. La particularité de celui-ci est qu’à chaque angle du terrain il y a un immeuble de construit, avec des balcons qui donnent directement sur le stade (pendant notre match, une vingtaine de personnes étaient aux balcons et aux fenêtres pour regarder le match).

Le seul bémol, c’est que, dans la tribune où nous étions (en face de la tribune principale), des poteaux étaient placés en plein milieu de la tribune et pouvaient gêner la vue sur certaines parties du terrain.

Le Football

Alors, comme je l’ai dit plus haut, on ne s’attendait pas à grand-chose venant de ce match mais nous n’avons pas été déçu, bien au contraire.

Le football a proprement parlé n’est pas le plus beau ni le plus tactique. Les défenseurs abusent de longs ballons vers les attaquants, les duels sont souvent virils (voire très virils) et les arbitres sont plutôt laxistes. En revanche, on ne peut pas dire que les équipes ne se battent pas : menés 2-1 à la 28′ alors qu’ils avaient ouvert le score dès la 4 minute, les locaux égalisent à 2-2 à l’heure de jeu. Port Vale reprend l’avantage à 5 minutes de la fin du match et Leyton Orient égalise à la 90+3‘.

On a eu de la chance de voir des buts (Les matchs de Leyton Orient on plutôt tendance à être animés de ce côté-là cette saison) et des accrochages (allant même jusqu’à une bagarre en 2ème mi-temps). Ce qui fait le charme de la League Two.

L’atmosphère

Comme dans beaucoup de stades anglais, l’ambiance vient principalement de la tribune Away (supporters visiteurs), nous avons eu la chance de faire un match avec un parcage plein. Mais concernant l’ambiance des supporters à domicile, il n’y a rien du tout à Leyton. On a eu le droit à 2 ou 3 chants repris par le stade (notamment aux moments des égalisations). Mais sinon ça sonne très creux. Sur un match sans buts ou sans rythme sur le terrain, ça aurait certainement été très plat.

Animations de la mi-temps :

L’expérience Groundhopping

Pour conclure, je dirais que cette visite à Brisbane Road a été positive parce que nous avons vus un bon match et des buts. Si cela n’avait pas été le cas l’expérience aurait été particulièrement neutre et n’aurait été utile que pour avancer dans la visite des 92 (stades pros en Angleterre).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *