Glasgow Rangers – Hibernian, Boxing Day

Deux ans après ma visite au Celtic Park, me voilà de retour à Glasgow pour démarrer mon séjour de groundhopping ! Je n’ai pas choisi n’importe quel séjour, puisqu’il s’agit du fameux Boxing Day ! Pour commencer, j’ai donc fait le choix de me rendre à l’Ibrox Stadium, histoire de voir ce qu’il se passe de l’autre côté de la ville. Les Rangers jouent deux fois de suite à domicile, le 26 contre Hibernian et le 29 contre le Celtic, pour le fameux Old Firm. La deuxième rencontre est bien entendu plus alléchante, mais le risque de ne pas avoir de ticket l’était beaucoup moins. J’ai donc choisi la carte de la sécurité avec un ticket à £28 pour Hibernian.

L’équipe managée par Steven Gerrard, actuelle deuxième à deux points du Celtic, rencontre donc l’équipe d’Edimbourg, Hibernian. Grâce à la proximité des deux villes, je m’attends à ce que les fans  soient nombreux à se déplacer !

Lire la suite

Ibrox Park, entre mémoire et oubli

Il est des stades qui sont bien plus que le théâtre de rencontres de football. Tout au fil de cette série nous en avons rencontré un certain nombre. Celui que nous abordons aujourd’hui est pourtant, à mon sens, un cran au-dessus en termes de symbolique. Loin de se cantonner à être un terrain de jeu, Ibrox Park est un structurant à la fois identitaire et spatial de Glasgow. Il faut dire que la rivalité qui existe entre les Rangers et le Celtic dépasse allègrement le cadre du football et déborde de l’Old firm (la rencontre opposant les deux clubs) : revendiquant fièrement son attache irlandaise et son catholicisme (le drapeau irlandais a souvent flotté dans les travées d’Hampden Park), le Celtic s’oppose aux Rangers qui est le club des protestants et des Ecossais – pour schématiser grossièrement.

Cette structuration entre les deux clubs principaux de la ville est là pour rappeler à quel point Glasgow est divisée. Ville possédant l’une des espérances de vie les moins élevées d’Europe Occidentale, Glasgow est également l’une des plus inégalitaires du monde si bien qu’en quelques stations de métro l’on peut voir chuter l’espérance de vie à un peu plus de 50 ans. La pauvreté prégnante dans la ville fait donc du football une sorte d’échappatoire permettant à bien des personnes d’échapper à la morosité du quotidien morne et gris. C’est donc un double drame lorsqu’une catastrophe s’attaque au football, une sorte d’entrée par effraction de la triste vie quotidienne dans cette bulle que constitue ce sport. A cet égard, Ibrox Park est le symbole de cette échappatoire maltraitée et de la difficulté à trouver un équilibre entre la mémoire et l’oubli dès lors que de telles catastrophes se produisent.

Lire la suite

Écosse – Slovénie à Hampden Park

Quelques jours avant ce match éliminatoire décisif pour la Coupe du Monde 2018, l’Écosse affrontait le Canada en amical dans le stade d’Easter Road (à Edinburgh) devant moins de 5 000 fans (25% du stade). On commençait donc légitimement à s’interroger sur l’intérêt d’aller à cet Ecosse – Slovénie. Les écossais auraient-ils lâché la Sélection nationale, faute de performances ? On sera finalement 20 000, ce qui était presque rassurant mais malgré tout faible. Hampden Park peut contenir 52 000 personnes et historiquement la Sélection n’a jamais aussi peu été soutenue. On pourrait ne pas s’arrêter là et comparer l’affluence aux 60 000 du Celtic Park ou 50 000 des Rangers à chaque match… Un énorme fossé de popularité. De ce que j’ai pu lire ici et là, le mécontentement provenait en bonne partie des tarifs : 30£ (en étant très décentré du terrain) à 40£ pour un Ecosse – Slovénie ça fait mal ! Ce n’était pas vraiment moins cher en amical contre l’Islande, dans une ville comme Edinburgh qui ne respire nullement le foot. Pour comparaison, l’Irlande m’a fait payer une vue « face au jeu » 20£ contre l’Islande. Bref, il y a clairement des dysfonctionnements au sein de la Scottish Football Association.

Lire la suite

Rangers FC – St Johnstone

Au classement, un match quelconque. Sur le terrain, un match fou dans l’un des plus bels écrins que le foot européen puisse nous offrir : l’Ibrox Park des Glasgow Rangers. J’avais déjà été dithyrambique avec l’autre stade de la ville, le Celtic Park, mais l’Ibrox Stadium va encore plus loin. Un monument massif essentiellement en brique dont la devanture principale (tribune Sud) peut même se targuer de faire partie du patrimoine classé Catégorie B de l’Ecosse. Ce terme vient récompenser l’utilisation pérenne de matériaux « disparus ». De son côté, le Celtic Park n’a pas cette reconnaissance.

Lire la suite

Celtic – Borussia Monch… a German team

Ce Celtic – Borussia n’était pas prévu, j’ai pu obtenir des places au dernier moment sur la billetterie officielle. Et c’est difficile à refuser. A savoir qu’un A/R Liverpool – Glasgow ne coûte qu’une vingtaine de £ malgré les 3 heures en train. Pas de nouveau discours sur le stade, mais la magie de la LdC qui emporte toute la ville et le stade. Pas un jour pour être supporter des Rangers. Une Fan Zone en plein cœur de Glasgow et débordant de monde dans l’après-midi.

Puis un YNWA incroyable au stade et plus impressionnant que pour le précédent LFC – ManU. Les soirées européennes réveillent les fans du Celtic.

Lire la suite