Menu Fermer

Espanyol Barcelona – Celta Vigo

Tribune Présidentielle 30€
8.2

La ville

8.0/10

Le football

6.0/10

L'atmosphère

10.0/10

Le stade

8.0/10

L'expérience groundhopping

9.0/10

Pros

  • Stade récent et moderne.
  • Stade en fusion avec une bonne résonnance.
  • 20min de retard sur 24h de voyage.
  • Buvettes et toilettes correctes.
  • 30€ en Tribune Présidentielle

Cons

  • Place en parcage à 50€.
  • Match pauvre en occasions.

Ce match allait avoir une saveur toute particulière, car je retournais dans une ville que j’apprécie, Barcelone. Nous décidons comme pour le match face à Huesca d’y aller en train mais la tâche sera moins compliqué, nous partirons la veille dans l’après-midi en direction de Paris pour y emprunter un train de nuit qui nous amènera durant la nuit à Port-Bou. Mercredi matin, arrivée peu avant 10h à Port-Bou, gare internationale Espagne-France, on continuera le voyage en train MD, jusqu’à Barcelona que nous atteindrons sous les coups de 13h45.

En fin d’après-midi, le rendez-vous avait été pris avec la Pena Celtista de Barcelona « Blau Cel ». On se retrouvera dans un bar à proximité du stade pour « la previa » comme on le dit bien chez nous. Nous serons une quinzaine dans une ambiance bonne enfant, bières et patatas bravas seront de la partie.

Nous partirons ensuite pour le stade, la fouille sera minimaliste et sera très rapide, à savoir que la place en parcage était en vente a 50€ par l’Espanyol, la raison : le même prix que le Celta avait proposé dans son stade au match aller. Refus catégorique des supporters du Celta de payer ce prix, on se dirigera sur des places en tribune présidentielle, qui nous coûteront a peine 30€ soit quasiment la moitié du prix en question. Nous sommes assez bien placé dans le stade, nous serons pour le coup une trentaine dans la même tribune, mélangée aux supporters locaux. L’ambiance est bon enfant.

La première partie du match sera assez médiocre, la seule belle action sera le but cadeau pour l’Espanyol signé Wi Lei. Viendra le moment de la mi-temps, ayant prévu ce qu’il fallait, on prendra juste une bouteille d’eau qui est vendu 2€ (prix moyen dans les stades de Liga). Il existe en tout 4 stands comme celui en photo, il y a du choix mais nous avons choisi de manger a la fin du match a l’extérieur.

Petit tour aux toilettes, les toilettes sont propres, il y a du savon, du papier, mais pas d’eau chaude, Bref ça sera du positif. Revenons désormais a notre place, la seconde période suit son chemin, le match est toujours aussi bon en suspense. Puis viendra enfin le but qu’on attendait pour le Celta, signé maestro Maxi Gomez, il tentera de répliquer quelques instants plus tard mais il se heurtera au gardien. On restera sur ce score de parité 1-1. Les joueurs viendront nous saluer de loin, mais celui qui viendra faire des photos avec nous sera Maxi Gomez, un joueur extrêmement sympathique avec lequel nous avons pu échanger quelques mots. Je déplore par contre l’attitude de la sécurité lui signifiant de se dépêcher pour faire les photos, cela est quand même inadmissible a mes yeux.

Nous plierons bagage, échangerons encore quelques mots avec la socios puis nous rentrerons à notre logement pour la nuit en train depuis Cornella de Llobregat vers le centre-ville de Barcelona. Le retour s’effectuera le lendemain sur le même trajet et en train, le trajet retour se passera aussi sans encombre. Ce fut encore une belle expérience humaine avec des gens qui partage la même passion.

Nos vemos la proxima temporada ! (Nous nous revoyons la prochaine saison).







Aller à la barre d’outils