Stade du Letzigrund

Visité
7.6

Bien

6.8

Note des lecteurs

FC Zurich – FC Lucerne : célébration du titre de Champion

FC Zurich – FC Lucerne : célébration du titre de Champion

FC Zurich - FC Lucerne

Block C20 45€
7.7

Le stade

7.5/10

Le football

7.0/10

L'atmosphère

8.5/10

La ville

7.5/10

L'expérience groundhopping

8.0/10

Pros

  • Un stade plein,
  • qui suit les chants de la Südkurve.
  • Très beau parcage Lucernois.

Cons

  • Match à l'intérêt secondaire côté FC Zurich.
  • On aurait aimé voir Lucerne fêter un maintien.

La Challenge League ayant rendu son verdict la veille, il nous reste à connaître le dénouement de la Super League. Dans ce match FC Zurich – FC Lucerne, il n’est question pour le FC Zurich que de fêter le titre avec la remise du trophée en après-match. En revanche, le FC Lucerne peut encore espérer éviter les barrages contre le FC Schaffaussen. Ils doivent pour cela gagner et voir le FC Sion perdre dans le même temps contre le Servette.

Comme le veut la tradition lors d’un titre, tous les fans zurichois portent un haut blanc pour ce match. Ils sont 22 000 aujourd’hui, ce qui semble être leur record depuis un match qualificatif de Ligue des Champions contre le Bayern en 2011. Dans ces conditions, l’ambiance est magnifique dès l’avant-match avec tous les supporters qui chantent et/ou sautent ensemble. La Zurcher Südkurve profite du stade plein pour nous avoir concocté un tifo qui s’étale sur toutes les tribunes Home du stade du Letzigrund. Fait finalement rare dans un stade, ce sont même parfois les 3 tribunes principales qui se succèdent pour chanter “F”, “C”, “Z”.

Le match, qui n’a de toute façon aucun intérêt, démarre malgré tout de la meilleure manière avec un but dès la seconde minute. Est-ce que le FC Zurich aurait l’envie d’aller chercher le record du nombre de points du club (79) pour clôturer parfaitement cette saison ? On s’y dirige quand le FCZ augmente son avantage à la 27ème.

Mais le FC Lucerne s’apprête pourtant à renverser la situation par 3 buts, de la 38ème à 55ème et au moins honorer ses supporters venus en nombre et toujours aussi actifs quelque soit le scénario du match. Ils seront passés par tous les états dans ce match puisque dans le même temps Sion était mené à domicile 2-1 (54ème) puis 3-1 (68ème). Finalement, une égalisation du FC Sion à la 85ème n’empêchera pas le FC Lucerne de disputer les barrages malgré cette belle victoire chez le Champion.

Des barrages qui ne devraient plus exister sous cette forme puisque la Super League a voté pour un système de Playoffs où toute une saison serait remise en cause par quelques matchs en fin de saison. Par exemple, le FC Zurich avec son avance de 14 points aurait eu à disputer une confrontation A/R contre le second pour valider son titre. Une réforme qui ne plait à personne alors que le football suisse n’a pourtant jamais été aussi populaire avec 11 388 spectacteurs de moyenne (record de nombre de spectateurs depuis 2012/2013). Pour preuve, le déploiement d’une banderole des ultras lucernois contre cette réforme qui a été suivi de riches applaudissements du stade. Ça ne ressemble pas qu’à un caprice des groupes ultras.

Au coup de sifflet final, alors que les préparatifs de la remise du trophée se font assez calmement, un envahissement du terrain se fait assez tardivement. Les quelques sifflets en témoignent, cela ne semble pas être une initiative partagée par la totalité des spectateurs. La Zürcher Südkurve continue d’attendre dans son secteur que communion puisse être faite avec les joueurs. Celle-ci continuera de toute manière jusqu’au bout de la nuit en ville sur l’Helvetiaplatz. On aura raté cette dernière partie puisqu’il nous fallait rentrer en France.

La Südkurve termine sa saison sur une banderole. Ces trois dernières années, l’équipe était décevante et ils avaient pour habitude de sortir une banderole ironique qu’ils ont quand même « ressortie » : « MIR GRATULIERED AM SPITZECLUB. ZUM VIERTE LIGAERHALT IN FOLG » qui se traduit approx. comme « Félicitation au meilleur club pour avoir dominé le Championnat. Pour la quatrième année consécutive. »

Les photos prises par la Zürcher Südkurve sont à voir sur leur site officiel.

Familiarisé aux parcages pour suivre le FC Nantes, un stage sur Liverpool, mon autre club de coeur, a développé ma passion pour le groundhopping en 2016. Cofondateur au-stade.fr.
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Lost Password

Sign Up

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x