Stade Rennais – Betis Séville

Le soleil brille de mille feux sur la Bretagne en ce jeudi matin. La journée s’annonce belle, douce et ensoleillée. Un doux parfum printanier s’installe en ville, en campagne et dans nos esprits. Mais un autre parfum semble prendre le dessus avec une aisance certaine, celui des grands soirs, au coucher du soleil, quand le ciel décide sans prévenir de changer littéralement de couleur, passant du bleu chaleureux au tiède enivrant. La coupe d’Europe. A journée exceptionnelle, compétition exceptionnelle. Ce jeudi 14 février, date de nos chers Valentin et Valentine, les projecteurs sont braqués sur de valeureux rouges et noirs, et les chandelles restent, malgré elles, au placard. Nos dames impuissantes face à cette vague passionnelle. Les abords du stade fourmillent d’optimisme et de joie. Affluence des grands, très grands matchs. Le Roazhon Park a sorti son plus beau costume. Il semble apprêté, impatient, accueillant et prêt à rugir. Lire la suite