AS Monaco – FC Nantes

Un an et demi après mon dernier match du FC Nantes (et même plus en parcage visiteur), me revoilà parti sur les routes pour voir l’un des pires football de France depuis maintenant une dizaine d’années. Quel plaisir ! Ce groundhopping s’annonçait déjà difficile quand mon bus vert m’annonce un retard de 2 heures. J’avais déjà 2 heures à tuer en début de nuit sur Lyon, me voilà maintenant à attendre de minuit à 4 heures du matin sur Lyon mon bus. Quel bonheur !

Lire la suite

Dijon – Lille

Peu inspiré en ce week-end du 20 octobre, je cherchais un match à me faire « à proximité » de la région lyonnaise et c’est donc tombé sur Dijon – Lille. Ce n’est pas ce qui fait vibrer sur le papier, mais on va essayer.

J’arrive samedi midi dans la ville de Dijon, capitale de Bourgogne. Le centre-ville historique est inscrit à raison au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est effectivement agréable de s’y balader, bien mieux conservé que d’autres centres-villes moins originaux qui ont une tendance forte à se ressembler à force d’y trouver les mêmes boutiques. Il y’a quoi y passer une belle après-midi avant le match.

Le stade Gaston-Gérard est à une trentaine de minutes du centre-ville à pied. Bon, il n’y a rien à en raconter. C’est un vieux stade de 1934 sans particularité ni originalité mais de petite capacité (tant mieux) qui au moins propose des tribunes proches du terrain. Il a été rénové en 2017 et est donc dans un état tout à fait correct. Ce qui contribue finalement d’autant plus à cette impression tout à fait ordinaire qu’il dégage. Néanmoins saluons l’uniformisation des couleurs (rouges et blanches) à l’extérieur et à l’intérieur du stade. Même les sponsors et panneaux publicitaires jouent le jeu. On ne retrouve pratiquement aucune autre couleur.

Lire la suite

Derby ASSE – OL : Une branlée historique

Ma journée commence par le musée des Verts qui pour la modique somme de 5-7€ propose de faire un détour assez complet et intéressant sur l’Histoire du club. Mais n’étant supporter ni de l’ASSE, ni du rival c’est surtout l’exposition temporaire sur l’Histoire des derbys dans le monde entier qui a retenu mon attention. Une bonne heure de lecture avec un niveau d’information assez poussé et parfois étonnant (cf. l’affiche de la rivalité Newcastle – Sunderland). Bref, un travail remarquable qui témoigne de l’importance de l’ASSE dans le paysage footballistique français. J’espère que Nantes saura aussi bien les imiter avec son prochain musée.

Lire la suite

(la moitié de) Nice – Nantes. Et il pleuvait beaucoup

Ayant mon abonnement au stade de l’Allianz Riviera, je me préparais à aller voir Nice – Nantes ce samedi 3 octobre. Après les dernières rencontres qui nous avait vu battre successivement Bastia, Bordeaux et Saint-Etienne en inscrivant 13 buts, j’étais pressé de retrouver mon club, même face à une équipe nantaise dont on savait pertinemment qu’elle allait bloquer le jeu au maximum. Les blessures d’Alassane Pléa et de Mickaël Le Bihan n’enlèvent rien à notre puissance offensive ni à mon enthousiasme pour aller voir ce match.

Lire la suite

Caen – Gazelec… Et on a vu marquer Manu Imorou !

En se décidant d’aller voir ce match de Ligain entre le Stade Malherbe de Caen et les gaziers du Gazélec Ajaccio, votre serviteur pensait assister juste à du football. Et en fait ce ne fut pas que ça. Vers 21h15 le paranormal s’invita au Stade Michel D’Ornano. Récit et explications du tant attendu Imorou Day !

Remettons un tout petit peu les choses dans leur contexte. Il s’agissait d’une troisième journée de Ligue 1 en une semaine. Le SMC avait bien entamé cette période délicate en s’imposant au bout du temps additionnel face à une équipe de Montpellier moribonde grâce à un but de Jeff Louis. Puis il y a eu mercredi un déplacement à Lorient et un match complètement loupé et perdu 2-0 par la bande à Patoche Garande. La réception hier du Gazélec sonnait donc comme une occasion idéale de ne pas cogiter et de vite retrouver le chemin de la victoire.

Lire la suite

Le « hooliganisme » selon les médias

Droit de réponse à l’article « le hooliganisme empoisonne de nouveau le football français » d’Armel Mehani

Groupe de supporters français et européens lors de la manifestation « Un Football sans Flash-Ball, Justice pour Lex », supporter lyonnais touché par un tir de flash-ball. Copyright Liberté pour les Auditeurs.
Groupe de supporters français et européens lors de la manifestation « Un Football sans Flash-Ball, Justice pour Lex », supporter lyonnais touché par un tir de flash-ball. Copyright Liberté pour les Auditeurs.

Madame Mehani,

Même si je ne vous connais pas, je me permets de vous écrire ces quelques mots en guise de « droit de réponse » suite à votre article que j’ai trouvé discriminatoire et ancré dans une subjectivité profonde.

Lire la suite