Viry-Châtillon – Angers

Des fois, une journée se fait sur un coup de tête. Comme un soir de week-end ou l’on se dit que rien ne va se passer mais finalement on passe l’une des meilleures soirées de sa vie. C’était un peu ça le 5 Janvier 2019.

Après une soirée bien arrosée, je me réveille vers 5h du matin en gueule de bois monumentale et me dit ce que je vais bien pouvoir faire de mon samedi. Mater de la Cup sur BeIn toute la journée? Ai-je bien le choix vu que la Coupe de France n’est diffusée que sur Eurosport…

J’ouvre mon PC avec peu d’entrain en me demandant quels matches succulents ces 32èmes de finale nous ont concoctés.  Surprise générale : beaucoup de coups d’envoi à 13h dont un en région parisienne, à Viry-Châtillon dans le 91. Je fais vite mes calculs d’itinéraires (1h et quelques de chez moi j’ai fait bien pire !) et me dit qu’à 10h30 je suis parti.

Soccerway (un must-have pour tout groundhopper !) me dit que le match sera bien au stade Henri Longuet, stade municipal de 3000 places qui n’est pas sans rappeler celui de l’Entente SSG que j’ai visité il y a peu. Lire la suite

FC Annecy – AS Nancy Lorraine, 7e tour de la Coupe de France

La dernière fois qu’un club professionnel est venu au Parc des Sports d’Annecy, Evian Thonon Gaillard existait encore. Ce jour-là, c’était face à Nîmes (4-1) et c’était le dernier match de l’histoire du club haut-savoyard. Le week-end dernier Nancy se déplaçait à Annecy pour le 7e tour de la Coupe de France, entrée en lice des clubs de Ligue 2. En 1991, ses deux clubs s’étaient déjà affrontés en Coupe de France. Alors en Division 2, le FC Annecy de Guy Stéphan avait battu le Nancy d’Aimé Jacquet. Une toute autre époque.

Lire la suite

ETG Ambilly – Lyon en Coupe de France féminine

Il est 11h15 à l’entrée nord du Parc des Sports d’Annecy, des membres du groupe de supporters Brigada 74 ont gentiment accepté de m’emmener au Stade Salvatore Mazzeo de Gaillard pour le 32e de finale de Coupe de France féminine entre Evian Thonon Gaillard Ambilly et l’Olympique Lyonnais. Vous avez peut-être déjà entendu le nom du stade de Gaillard puisque les Croix de Savoie y jouaient lorsqu’ils évoluaient en National avant la double montée jusqu’à l’élite. Après six années en tant que supporters de l’équipe masculine, la Brigada 74 a décidé depuis la saison 2016-2017 de suivre l’équipe féminine qui évolue en Division d’honneur (troisième échelon féminin français). Les rouges et blanches sont à la lutte pour monter en D2, ce qui serait une première dans l’histoire de ce jeune club.

Lire la suite

Finale de Coupe de France : AJ Auxerre – Paris SG

Samedi 31 Mai, lendemain de fin d’examens, bonne gueule de bois, le cocktail est parfait pour aller vibrer au stade de France. Un supporter Parisien entouré de 3 auxerrois, l’ambiance monte, et soyons franc, on croit à l’exploit ! (Certes, nous avons aussi un peu peur de se prendre le petit set de tennis en hommage à la terre battue parisienne)

Venant d’Amiens, 1h30 de route pour approcher le stade de France, 30min pour trouver une place aux alentours… Une petite pinte + un américain pour se remettre d’aplomb, des parisiens qui chantent « paysans, paysans… » et d’autres, forcément plus appréciables, entament un « Auxerre en Ligue 1 » et nous pénétrons dans l’enceinte. La pression monte, une petite Marseillaise et un joli protocole plus tard le coup d’envoi est donné par les hommes en blanc. ALLEZ AUXERRE !

Lire la suite

Au Stade de France, j’avais l’air d’un con, mais d’un con Quevillais

Lyon-Quevilly en finale de la Coupe de France

Je ne suis pas certain de vraiment savoir comment ni pourquoi, mais il se trouve que samedi soir, j’étais au Stade de France pour supporter l’US Quevilly.

C’est l’aléa géographique qui me force, depuis trois tours de Coupe de France, à suivre des Quevillais que j’ai certainement dû, dans ma tendre enfance, croiser à la boulangerie ou dans les rues rouennaises.

Je ne suis pourtant pas du tout le foot, c’est même certainement le sport qui me passionne le moins, mais il fallait tout de même que j’en sois.

Lire la suite