FC Melun – Chamalières FC

FC Melun – Chamalières FC

6.8

Le stade

9.0/10

Le football

7.5/10

L'atmosphère

5.0/10

La ville

5.0/10

L'expérience groundhopping

7.5/10

Cet après-midi avait lieu un match comptant pour le 7ème tour de Coupe de France (soit les 128èmes de finale) opposant le FC Melun et le Chamalières FC. Les petit matchs comme ça ont un charme fou c’est ce qui m’a chauffé à aller en terres meldoises, merci le RER D!


La ville

Melun, Melun, que dire sur Melun ? Pas grand-chose en vrai… Banlieue éloignée de Paris, rien d’intéressant si ce n’est un château et le brie de Melun, le tour est vite fait!


Le stade

Grande surprise pour moi. En général, les stades communaux sont vieillots, pas confortables, moches etc etc… Là, c’est propre, neuf, d’une bonne capacité au vu de l’équipe locale, vraiment surprenant. Parlons tout d’abord de l’accès. Et oui  mesdames et messieurs, quand on a pas de voiture, vive les transports en commun ! Le RER D et le Transilien R mettent entre 30min et 1h à rejoindre la gare de Melun, qui est a 15min à pieds environ du stade, raisonnable donc. La buvette du stade, sous une tente avant l’accès en tribune est pas chère du tout et les bénévoles sont super sympas ! Bonne impression globale de ce stade de Melun.


L'ambiance

Je n’attendais pas grand-chose de l’ambiance autour de ce match car deux très petites équipes qui s’affrontent, ce n’est pas très attirant. Quelques jeunes du club lançaient quelques chants pour encourager les « grands » mais voilà sans plus… mais on ne pouvait pas s’attendre à plus.


Les alentours

Que des petites maisons de campagne, c’est la première pensée que j’ai eu lors de la petite marche entre la gare et le stade! Que des maisons en pierres, avec que des petits vieux discutant entre eux par la fenêtre avec celui qui sort son chien, ça a son charme mine de rien. Entrée du stade propre, plutôt calme, sympathique quoi. Buvette pas chère et sympa, rien besoin d’autre 🙂


Le football

La première mi-temps voyait une belle domination des visiteurs (environ 65% de possession de balle) emmenée par leur numéro 10 Sofien Benbachir. Malgré un manque de réalisme de Chamalières (Lescure à la 13ème, Benbachir à la 17ème, Ndiaye à la 32ème), le match était quasiment à sens unique. A la 41ème minute du match, le numéro 7 Archimed Colo reprend un corner de Benbachir et ouvre le score pour le FC Chamalières. La mi-temps est sifflée 5 minutes plus tard, sans aucun moment important.
La deuxième mi-temps est quasiment la même que la première, si ce n’est quelques réactions du FC Melun qui aurait dû obtenir un pénalty à la 62ème après une grosse faute d’un défenseur de Chamalières dans la surface mais l’arbitre en a décidé autrement. Chamalières se mit à l’abri à la 80ème par Benbachir suite à une contre-attaque et dix minutes plus tard, l’arbitre siffla la fin d’un match logique.


L'aventure groundhopping

L’expérience match est supérieure à toutes mes attentes: match pas mal pour le niveau, bon stade, bénévoles et président supers, rien de mieux pour vivre le foot amateur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *