Paris FC – Clermont Foot

6.4

Le stade

7.0/10

Le football

7.5/10

L'atmosphère

2.5/10

La ville

9.0/10

L'expérience groundhopping

6.0/10

Pour ce mardi 4 décembre très frisquet sur la capitale, nous nous rendons au stade Charléty dans le 13ème arrondissement pour voir le Paris FC affronter Clermont Foot.


La ville

Ah Paris, la plus belle ville du monde, ces musées, sa Tour Eiffel, ses bistros, ses deux clubs… rien à dire sur la ville en soi-même si ce n’est de faire attention aux pickpockets dans les zones ultra touristiques!


Le stade

Le stade Charléty, vous le connaissez peut-être par rapport à l’athlétisme et son meeting courant août mais il accueille aussi le Paris FC! Accessible en transports par le Tramway T3a et quatre lignes de bus, c’est assez facile pour y venir! Il y a aussi le périphérique juste à côté qui permet de venir en voiture donc 10/10 pour l’accès. Le stade en soi-même est assez joli, environ 15.000 places, moderne, pas de wifi par contre et on se caille dedans en hiver 🥶…


L'ambiance

L’atmosphère, que dire dessus… 10 clermontois qui chantent d’un côté, une cinquantaine du côté parisien, et c’est à peu près tout… c’est vide, pas beaucoup de gens en ce soir de semaine avec ce froid…


Les alentours

Deux-trois bars à côté de l’entrée principale du stade, un kebab, voilà les endroits pour se désaltérer avant le match! Cette entrée principale permet l’accès a La Tribune parisienne. Pour les supporters extérieurs, il faut faire le tour du stade et une entrée spécifique les attendra. Aucune buvette pour ma Tribune visiteurs c’est assez dommage on avait bien soif…


Le football

Le match en lui-même attirait mon attention car les deux équipes jouent en première moitié de tableau et 3 points sont toujours important par rapport aux barrages d’accession en ligue 1. C’est le Paris FC qui remportera 3-0 cet affrontement. Le premier buteur viendra chambrer les supporters clermontois, aucun fair-play de sa part… deux autres buts en deuxième mi-temps dont une mine de Perraud et match fini… dommage pour les supporters clermontois qui ne peuvent pas descendre taper dans les mains de leurs joueurs et les encourager pour la suite.


L'aventure groundhopping

Comment résumer cette expérience GroundHopping? Il y a eu du bon (expérience stade pas nul, match pas mauvais…) comme du bof (pas de buvette, accès en tribune basse interdite pour les visiteurs…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *